Vertigineux ou effrayant par le nombre de marches à gravir, ces escaliers représentent un grand danger pour tout ceux qui osent s’y aventurer…

La cascade du Pailon del Diablo en Equateur

Si son nom signifie « chaudron du Diable » en français ce n’est pas pour rien… La cascade de Pailon del Diablo est un site aussi incontournable que dangereux en Équateur.

Son escalier, construit en galets, est sans arrêt recouvert d’eau ce qui rend les marches bien glissantes et donc extrêmement périlleuses…

Même chose pour les rambardes complètement humides qui le bordent et peuvent vous faire perdre l’équilibre en un rien de temps.

Alors c’est sûr le panorama est grandiose et la vue sur cette cascade qui se déploie au milieu d’une végétation luxuriante est à tomber par terre mais mieux vaut ne pas prendre l’expression au pied de la lettre et redoubler de vigilance…


.

Le Half Dome aux Etats-Unis


Des petites lattes de bois en guise de marches et des câbles sur les côtés pour se hisser, voilà ce à quoi ressemble l’ « escalier » vertigineux qui mène au sommet du Half Dome surplombant la vallée du Parc de Yosemite.


Pour l’atteindre il faut un sacré courage et ne pas craindre pour sa vie, de nombreuses personnes y ont déjà laissé la leur

.

Le Peñón de Guatapé en Colombie


Pour atteindre le sommet de ce gigantesque rocher culminant à 2 135 mètres il faut avoir le cœur bien accroché et une certaine endurance.

649 marches à monter en zig-zag pour profiter d’une vue bien méritée.

.


L’escalier de Florli en Norvège

Il compte 4 444 marches, l’escalier de Florli en Norvège est considéré comme le plus long escalier en bois du monde.

Si les paysages qu’il traverse sont très sympas, le fait qu’il grince à certains endroits n’est pas très très rassurant…


.

La suite à la page suivante


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments